jeudi 25 mai 2017

CHERUB, Mission 09: Crash


CHERUB, Mission 09: Crash
Titre original: "The Sleepwalker"
Auteur: Robert Muchamore
Editeur: Casterman
Traduit de l'anglais par: Antoine Pinchot
Nombre de pages: 343

Quatrième de Couverture

Un avion de la compagnie Anglo-Irish Airlines explose au-dessus de l'Atlantique, faisant 345 morts. Alors que les enquêteurs soupçonnent un acte terroriste, un garçon d'une douzaine d'années appelle la police et accuse son père d'être l'auteur de l'attentat. Deux agents de CHERUB sont aussitôt chargés de suivre la piste de ce mystérieux informateur...

CHERUB est un département ultrasecret des services de renseignement britanniques composé d'agents âgés de 10 à 17 ans.

Pour raison d'Etat, ces agents n'existent pas.
   
Mon Avis

Nouveau tome captivant pour la saga !

Après qu'un avion se soit abîmé dans l'Océan Atlantique, ne laissant aucun survivant parmi ses 345 passagers, un garçon contacte le numéro d'urgence mis en place par les autorités en pensant que son père serait impliqué dans le crash. Mais, très vite, il coupe court à la conversation en faisant croire à un canular. Classé sans intérêt, ce témoignage enregistré va malgré tout éveiller la curiosité du docteur McAfferty; l'ancien directeur de CHERUB sort de sa retraite afin d'aider les enquêteurs alors qu'il est personnellement touché par le drame: en effet, sa femme, sa belle-fille, et deux de ses petits-enfants ont péri dans l'accident. Lauren Adams et le petit frère de sa meilleure amie Bethany, Jake Parker, sont alors envoyés en mission auprès du jeune garçon désoeuvré qu'est Fahim, dont la mère a récemment et mystérieusement disparu et qui est terrorisé par son père. Pendant ce temps, James doit effectuer un stage professionnel en compagnie de Kerry, son ex-petite-amie avec qui il entretient des relations tendues depuis leur rupture.

Dans ce volume, James laisse son rôle de personnage principal à sa petite soeur; et bien que j'apprécie le héros, je ne suis pas déçue de la place prépondérante que prend Lauren, dont la maturité et le professionnalisme me plaisent vraiment de plus en plus. Elle a de l'audace et de l'intelligence, tout en gardant sa jeunesse, c'est un savant mélange.
La mission est intéressante et j'ai adoré la morale pertinente de cette histoire ! Les autorités pensent fortement à un acte de terrorisme mais ne peuvent le confirmer; de leur côté, Mac et ses deux jeunes agents ne sont absolument pas certains de trouver la moindre preuve allant dans ce sens, et vont avoir beaucoup de difficulté à avancer dans leur enquête. Alors qu'habituellement les missions sont fondées sur des arguments sans failles, Lauren et Jake vont devoir, ici, se fier uniquement à l'intuition du directeur à la retraite. Cette construction ajoute du doute à notre lecture, tout comme le fait que l'on découvre Fahim, jeune garçon à l'origine de l'appel conduisant à cette mission, instable psychologiquement: on entre alors dans une phase de méfiance en se demandant s'il y a du faux dans les lignes que l'on a précédemment lues, ou pas, c'est captivant.
Relégué au second plan, il est distrayant de suivre James, dont l'espoir d'avoir un bon stage va quelque peu être mis à mal. Je vois enfin ce héros, qui fête ses 16 ans, évoluer et mûrir (même s'il reste tout de même l'adolescent qu'il a toujours été), son comportement prend du sérieux et le fait est qu'il s'en étonne lui-même; j'ai trouvé tout cela très agréable.

Neuvième opus de la série, l'auteur arrive toujours à nous surprendre sans que l'on soit lassé de l'univers qu'il a construit. Comme toujours, il nous apprend avec force détails de nouvelles choses relatif à des sujets sur lesquels on ne se serait jamais volontairement penchés, et il attise notre intérêt grâce à de l'action constante. Un régal, donc !



Suzy B.

 

2 commentaires:

  1. Encore un qui a l'air trés intéressant. Bon, il faut que je finisse mes sagas en cours moi...^^

    RépondreSupprimer