vendredi 31 mars 2017

CHERUB, Mission 08: Mad Dogs


CHERUB, Mission 08: Mad Dogs
Titre original: CHERUB 08: Mad Dogs
Auteur: Robert Muchamore
Editeur: Casterman
Traduit de l'anglais par: Antoine Pinchot
Nombre de pages: 383

Quatrième de Couverture

Une impitoyable guerre des gangs ensanglante la ville de Luton. Les autorités britanniques confient à CHERUB la mission d'infiltrer les Mad Dogs, la plus redoutable de ces organisations criminelles. James Adams, 15 ans, est le seul agent capable de réussir cette opération de tous les dangers...

CHERUB est un département ultrasecret des services de renseignement britanniques composé d'agents âgés de 10 à 17 ans.

Pour raison d'Etat, ces agents n'existent pas.
 
Mon Avis

Voilà un "CHERUB" comme j'aime les lire !

A son retour du programme d'entraînement initial où il a aidé les instructeurs à tester et former les futures recrues de CHERUB, James est envoyé sur une mission classée "Risque Elevé". Son objectif est d'infiltrer un gang de dangereux trafiquants nommé Mad Dogs en espérant pouvoir le démanteler. Accompagné de son ami Bruce, qu'il va faire passer pour son cousin, et de Michael, un autre agent de CHERUB déjà infiltré chez un gang rival: les Slasher Boys, James va retourner à Luton, ville où il avait effectué sa deuxième mission. Sur place, le jeune homme va devoir renouer avec Junior Moore, de qui il était à l'époque très proche, dans l'intention que ce dernier le fasse entrer chez les Mad Dogs. La mission est loin de s'annoncer de tout repos, car la guerre que se vouent les différentes organisations criminelles de la ville est d'une violence rare et le danger se profile à chaque croisement de rues.

J'avais été déçue par le septième tome de la saga. Après avoir vraiment eu peur que le lien de sympathie que j'avais pour cette série jeunesse depuis le début se soit rompu, c'est avec une énorme appréhension que j'ai débuté ma lecture de "Mad Dogs". Quel n'a pas été mon soulagement alors ! J'ai adoré cette nouvelle mission, mêlant action et vie intime des personnages. J'y ai retrouvé l'âme de "CHERUB", qui semblait s'être un peu essoufflée, avec un plaisir évident. De plus, notre jeune héros est envoyé sur des lieux que nous connaissons déjà puisqu'il y avait mené une mission distrayante dans le tome 2; j'ai apprécié d'être retourné là-bas et d'avoir revu Junior Moore et constaté son évolution (malheureusement pas des plus positives pour lui).
Les rivalités entre les gangs apportent une tension constante au récit, c'est un trait de la saga qui m'a toujours plu et rend donc ce tome intéressant. Comme toujours, Robert Muchamore s'attarde sur le fonctionnement de ces organisations, et c'est passionnant puisqu'il arrive à nous faire apprécier malgré nous des personnages que l'on ne devrait pas aimer. Ici, l'un d'eux fait preuve d'innovation: il fonctionne différemment des autres et de façon très intelligente (j'ai plus appréciée l'intelligence que l'homme en particulier, en vérité) en diversifiant ses activités criminelles. En effet, Sasha Thompson, meneur des Mad Dogs, ne se contente pas de dealer de la drogue: il a pour habitude de voler le butin de ses concurrents, de s'associer s'il le faut à un rival avant de le doubler, de commanditer des braquages à mains armées, etc., il ne se cantonne jamais à un milieu précis, ce qui explique qu'il n'ait jamais été inculpé. Les détails sont savamment pensés par l'auteur et j'aime cette précision.
James gagne enfin, à mon grand plaisir, un peu en maturité. Il y a encore du travail, mais on est sur la bonne voie, et je n'oublie pas qu'il reste un adolescent de quinze ans !

En définitive, je suis ravie de ce tome et de nouveau enjouée par cette saga !



Suzy B.

 

2 commentaires:

  1. Tant mieux si celui-là reléve le niveau. Puis étant donné le nombre de tomes qui reste, , ça aurait été dommage de te forcer^^.

    RépondreSupprimer