lundi 12 décembre 2016

Les Quatre Filles du Docteur March


Les Quatre Filles du Docteur March
Auteure: Louisa May Alcott
Editeur: Hachette Jeunesse
Traduit par: Anne Joba
Nombre de pages: 296

Quatrième de Couverture

Lorsque le docteur March doit quitter sa famille pendant la guerre de Sécession, sa femme et ses quatre filles doivent apprendre à vivre seules. Et avec des caractères aussi différents que ceux de Jo, un vrai garçon manqué, Meg, qui rêve de trouver un bon mari, Beth, souvent en retrait, et Amy, une petite peste, la maison promet d'être particulièrement animée...
 
Mon Avis

Voilà une histoire devenue classique dont je ne me lasse pas, même si la plume de Louisa May Alcott, elle, m'ennuie plutôt...

Meg, Jo, Beth et Amy sont quatre jeunes filles pleines de vie, mais lorsque leur père part rejoindre les soldats qui se battent durant la guerre de Sécession, elles deviennent tristes et déboussolées. A partir de maintenant, elles vont devoir apprendre à vivre de manière différente, se discipliner, prendre des responsabilités et mûrir. Accompagnées de leur voisin et ami Laurie qui, du haut de ses dix-sept ans, n'est pas bien plus responsable qu'elles, de leur mère et de Hannah, la servante, les quatre filles du docteur March vont traverser de maintes épreuves, aussi difficiles et douloureuses que bienheureuses.

Découverte grâce à son adaptation cinématographique de 1994, j'ai immédiatement "adoptée" cette histoire et ne me lasse jamais de la visionner. Le roman, quelque peu différent, me plaît également. On y découvre des personnages aux caractères affirmés et vraiment différents les uns des autres, mais qui s'accordent parfaitement ensemble et forment un tableau atypique. Les jeunes filles sont toutes attachantes à leur manière, entre leurs nombreux défauts l'on trouve de jolies qualités et une sincérité touchante. Les contempler se transformer petit à petit m'a bien plu. Voir grandir des personnages est toujours intéressant et le ton gai et léger en font un récit agréable à suivre.
Ce roman aurait été parfait si le ton foncièrement moralisateur de l'auteure ne m'avait pas tant dérangée. Car ce sont de bonne vieilles morales - semblables à celles de Jean de la Fontaine à la fin de ses Fables - que l'on retrouve dans chacun des chapitres, et à force la lecture en est alourdie. J'avais déjà été gênée par ce côté lors d'une première lecture du livre il y a quelques années et pensais que cela passerait mieux cette fois: mais ce n'est pas le cas. Tant pis, car quoi qu'il en soit, ce roman est l'un des rares qui parviennent à me faire aimer l'immaturité manifeste de ses protagonistes pleins d'ambitions; les épreuves vécues par ceux-ci m'ont captivée. Je reste bien attachée à cette histoire !


Pour finir, deux sublimes illustrations que je viens de découvrir:

Beth and old Mr. Lawrence, by Ji-Hyuk Kim (Hanuol).

Jo March, by Erin McGuire.



Suzy Bess.

  

5 commentaires:

  1. Je n'ai pas vu le film. Pourtant il y a Christian Bale ! Donc je le verrais un jour^^. Et inutile de dire que je n'ai pas lu le livre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui, il est dedans et il fait tout jeune ! ^^

      Supprimer
    2. Moi je l'ai vu tout jeune dans le trop Meconnu (et pourtant génial) Empire du soleil de Spielberg ! Il avait 13 ans et tient le premier rôle^^.

      Supprimer
    3. Je connais le titre de ce film mais ne l'ai encore jamais vu. Il a l'air excellent en tout cas. Christian Bale est presque méconnaissable dedans (d'après les photos que je viens de voir) !

      Supprimer
  2. Je pense que lors de la relecture de ce type de roman, il y a quand même beaucoup d'affecte. Des romans dont on garde un merveilleux souvenir car lu durant notre enfance :) Et tu te doute bien que j'adore le film <3

    RépondreSupprimer