vendredi 16 décembre 2016

Ki&Hi, Tome 1: Deux Frères


Ki&Hi, Tome 1: Deux Frères

Auteur: Kevin Tran
Illustrations de: Fanny Antigny
Editeur: Michel Lafon
Nombre de pages: 200

Résumé

Ki et Hi sont deux frères complètement barrés qui font les quatre cent coups dans le plus petit village d'un royaume en forme de panda. Le premier est grand, gros et adore martyriser le second, petit, maigrichon, mais prêt à tout pour se venger de la manière la plus sournoise possible ! Qu'il s'agisse de dévaliser un restaurant de sushis à volonté, de s'affronter lors d'un intense match de basket ou au contraire de s'allier pour protéger le village, ce manga retrace, au travers de multiples histoires courtes, toutes les nuances qui existent dans une relation entre frères.
 
Mon Avis

Ce manga sympathique ne m'a pas totalement embarquée dans son univers atypique.

Au Royaume des Couleurs, les habitants vivent au sein de quatre îles différentes: la bleue représentant la technologie, la rouge pour les combattants, la verte adressée à la nature et la jaune aux artistes. Ki et Hi, deux jeunes frères, habitent cette dernière, et entre chamailleries fraternelles, légendes de leur royaume et aventures étonnantes, ces deux garçons nous font découvrir leur monde.

Kevin Tran, alias Le Rire Jaune (youtubeur que je ne connaissais pas jusqu'à cette lecture), réalise ici son rêve: écrire un manga. Et c'est également celui de l'illustratrice Fanny Antigny ! Le résultat est plaisant, j'ai tout de suite aimé les dessins et les personnages: en particulier Ki et son aspect bourru et assez mystérieux qui cache un adorable côté protecteur, et Hi, extravagant et batailleur, toujours plein de fougue. Ces deux héros nous tire des sourires et sont attendrissants.
Alors ce que je reproche à ce manga, c'est sa propension à se disperser: des tranches de vie sur la relation entre frères nous passons à un schéma plus complexe évoquant Histoire et légendes du Royaume des Couleurs, pour ensuite se diriger sur un chapitre à choix (l'histoire évolue en fonction des options que nous préférons)... quitte à présenter un univers unique et fantastique, j'aurai préféré que ce soit fait de manière approfondie. Le mélange, pas vraiment précis, des genres m'a donc perturbée. Par contre, j'ai adoré le chapitre "Silencio", où nous découvrons les évènements sans qu'aucun dialogue n'ait lieu (sauf dans la dernière planche).

Il m'a manqué quelque chose pour pleinement apprécier ce manga, qui reste sympathique et se lit tout seul.



Suzy Bess.

 

2 commentaires:

  1. Je ne connais pas non plus Le rire jaune. Et pourtant je suis un grand consommateur de Youtube. Et pour ce qui est du chapitre sans dialogue, il y a avait la même chose dans un Deadpool^^. En tout cas, je ne pense pas lire ce manga du coup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, ça me rassure, je ne suis pas aussi inculte que ce que je pensais ! ^^
      Ca doit rendre bien avec le Deadpool ?

      Supprimer