samedi 26 novembre 2016

La Belle Histoire d'une Jeune Femme qui avait le Canon d'un Fusil dans la Bouche


La Belle Histoire d'une Jeune Femme qui avait le Canon d'un Fusil dans la Bouche
Auteur: Denis Faïck
Editeur: Librinova
Nombre de pages: 197

Je remercie les éditions Librinova pour cette lecture.

Résumé

Une jeune femme est assise dans les toilettes d'une gare. Elle a placé le canon d'un fusil dans sa bouche. Le doigt sur la détente, elle est prête à faire feu. Elle entend les bruits aux alentours et, soudain, des moments de sa vie défilent, de son enfance à cet instant. Elle laisse alors ces morceaux de vie revenir. Joies, désespoirs, rencontres insolites, amours et bouleversements se succèdent jusqu'à l'instant ultime.
 
Mon Avis

Captivante, cette histoire n'a pourtant pas su me séduire tout à fait.

Josiane a toujours vécu avec un mal-être profond en elle. De son enfance assez solitaire, entourée de parents qui regrettent son existence, mais que quelques rares moments de bonheur ont embellis à l'humiliation qui la hantera durant des années, de certaines rencontres qui forgeront son caractère et ses expériences à ses sentiments, la jeune femme revit sa vie. Car assise sur des toilettes en pleine Gare du Nord, elle est bien décidée à mettre fin à ses jours, le doigt sur la détente d'un fusil. Libérant de sa tête ses souvenirs qui ont peuplé son existence, elle attend de pouvoir appuyer sur la détente.

L'histoire de Josiane est poignante et cruelle. Dès le début de sa vie elle a connu de douloureuses épreuves: le mépris quotidien de sa mère à son encontre, si détestable mais pourtant si belle, que sa fille a aimé, adoré de toute son âme malgré tout; l'insouciance totale de son père; le rejet de ses camarades d'école, puis les moqueries; les pensées obscures de personnes ne recherchant que profit... Mais, au milieu de toute cette noirceur, sont toujours glissés de beaux souvenirs, ceux qui donnent le sourire, comme ses amitiés avec Martin, Germain, Clara ou Hyppolite... ou encore ses amours, ceux de passage ou ceux qui lui laisseront un vide dans le coeur. Et, entre tout cela, de singulières expériences, des rencontres inattendues, des démarches que fait l'héroïne avec naturel parce que "pourquoi pas ?".
Reste que j'ai eu beaucoup de mal à accrocher à la plume nerveuse de l'auteur, comme s'il voulait déverser toutes ses pensées en même temps, et que je me suis totalement perdue dans la chronologie.
Ce récit est troublant et forcément addictif car nous avons cette curiosité morbide qui nous gagne: que se passera-t-il lorsque les souvenirs seront épuisés ? Va-t-elle tirer ?
Mais même si j'ai été gênée par certains côtés, je n'ai finalement envie de garder en mémoires que les beaux souvenirs, derrière lesquels se cache une certaine poésie.



Citation:

* Il n'y a aucun cliché dans la souffrance d'une gamine qui a espéré.



Suzy Bess.

  

2 commentaires:

  1. Intrigant. Et si la plume est pressé, c'est peut-être pour retranscrire la situation d'urgence, les idées embrouillées de la dame.

    RépondreSupprimer