samedi 3 septembre 2016

Mes Souvenirs de Jane Austen

 
Mes Souvenirs de Jane Austen
Portrait d'une Héroïne
Auteur: James Edward Austen-Leigh
Editeur: Bartillat
Traduit de l'anglais, préfacé et annoté par: Guillaume Villeneuve
Nombre de pages: 297
 
Quatrième de Couverture
 
Voici un recueil de souvenirs et de témoignages directs de James Edward Austen-Leigh (1798-1874) sur sa tante Jane Austen (1775-1817). On y découvre à l'œuvre la romancière dans son intimité. Observatrice hors-pair de la société anglaise de son temps, elle aurait pu être l'héroïne d'une de ses propres œuvres.
Quels sont les secrets de fabrication d'une des plus grandes romancières anglaises, vénérée de Virginia Woolf ? Sa vie nous les découvre-t-elle ?
En levant ici un voile victorien sur l'emblème de l'élégance de la Régence, le neveu de la grande Jane Austen n'a pas fait qu'œuvre de reconnaissance et de fidélité: il nous a donné un classique et installé sa gloire.
 
Mon Avis
 
Enfin traduite en français, j'attendais la sortie de cette biographie avec hâte, et n'ai pas été déçue par son contenu.
 
James Edward Austen-Leigh nous présente la vie qu'a été celle de sa tante Jane Austen, son caractère espiègle et affectueux, et, parfois, sa manière d'écrire ou d'appréhender certains évènements de l'existence. De sa naissance à la description de l'environnement (principalement les lieux où elle vécut) et des personnes qui entouraient la romancière, son neveu se livre avec subtilité et pudeur.
Lui-même reconnait qu'il "doit se faire un peu violence pour exposer au public des êtres et des faits essentiellement privés." Mais finalement cette biographie n'est pas si intrusive que cela: il n'avance aucune supposition et s'en tient aux faits qui lui sont personnellement connus ou lui ont été rapportés par des membres de sa famille, ou des amis dignes de confiance. En résulte un témoignage simple, pas trop chargé, absolument captivant pour tout admirateur de Jane Austen.
On ressent dans les paroles de l'auteur de la fierté, de la tendresse également, mais, surtout, un profond respect envers sa tante ! S'il arrive à James Edward Austen-Leigh de s'épancher sur des faits qui m'ont paru de moindre importance, on ne peut lui reprocher ses descriptions détaillées de l'époque (et de ses us et coutumes) à laquelle vécut Jane Austen.
 
Les fans de Persuasion, œuvre majeure de la romancière et, pour certains lecteurs, la meilleure, seront absolument enchantés par le chapitre XII de ces Souvenirs... Mais je n'en dirai pas plus et vous en laisse la surprise !
Quant à moi, j'ai été heureuse de retrouver certains extraits de lettres dont j'avais déjà connaissance (celles de ses nièces, par exemple, ou un échange concernant la dédicace au Prince Régent), ravie par les découvertes que j'ai faites, et tout simplement émue par cette biographie.
 
 
 
Citations:
 
* "Cassandra avait le mérite de maîtriser toujours son humeur, mais Jane avait le bonheur de jouir d'une humeur qui n'avait jamais besoin d'être maîtrisée."
 
* Ces écrits ressemblent à des photographies où aucun trait ne serait adouci.
 
 
 
Suzy Bess.
 


8 commentaires:

  1. je n'ai toujours pas lu Jane Austen mais J'aimerais trouver des biographies de mes auteurs préférés ! (Stephen king, Christopher Priest...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas ce qu'il vaut, mais il existe cet ouvrage autobiographique de King: https://www.amazon.fr/Ecriture-M-moires-m-tier-Stephen-King/dp/2253151459/ref=tmm_mmp_swatch_0?_encoding=UTF8&qid=1472910120&sr=8-1

      Supprimer
  2. Je l'ai lu. C'est plus, justement, un retour sur son métier que sur lui même^^. Mais c'est trés bien ceci dit !

    RépondreSupprimer