mardi 20 septembre 2016

Le Grand Meaulnes


Le Grand Meaulnes
Auteur: Alain-Fournier
Editeur: Le Livre de Poche
Nombre de pages: 218

Quatrième de Couverture

Présent depuis près de cinquante ans au catalogue du Livre de Poche - avec le numéro 1000 -, Le Grand Meaulnes a fait rêver plus de cinq millions de lecteurs de tous âges.
Parce qu'il exprime d'une façon unique les amitiés absolues de l'enfance, les rêves fous de l'adolescence, la passion amoureuse et le passage à l'âge d'homme, ce premier - et unique - roman est bien, comme Alain-Fournier le voulait, "un roman d'aventures et de découvertes".
 
Mon Avis

Une bien jolie lecture nous est offerte avec ce roman.

A la fin du XXe siècle, François Seurel, fils de l'instituteur du village, est un jeune garçon solitaire, écarté des jeux enfantins à cause d'une maladie l'empêchant de marcher à sa guise. Sa guérison coïncide avec l'arrivée à l'école d'Augustin Meaulnes, jeune homme revendiquant une soif de liberté qui émane de tout son être, éclatante et intrigante. Aux côtés du Grand Meaulnes, comme il va être surnommé, c'est une vie nouvelle que va découvrir François. La quête de réponses à leurs questions va les mener dans des pérégrinations touchantes, surtout après que Meaulnes ait assisté à une étrange fête de noces dans un Domaine Perdu où il a rencontré une fabuleuse jeune fille, Domaine qu'il ne parvient pas à retrouver.

J'ai éprouvé quelques difficultés avec le début de ce récit, la narration semble partir dans tous les sens, entre présent et anecdotes passées étrangement alternés. Mais l'apport à l'intrigue d'une aventure étonnante, vécue par le mystérieux Augustin Meaulnes, m'a captivée et je me suis ancrée au rythme. Les personnages m'ont séduite: naturels, authentiques, ils ont presque un effet hypnotique.
La recherche d'un sens à l'existence, la quête d'espoirs perdus, l'amitié, l'amour ou l'idée que l'on s'en fait avec les désillusions qui vont avec, sont autant de sujets concentrés dans ce peu de pages mais brillamment traîtés. Les chapitres finaux m'ont émue aux larmes !

Hommage à la vie paysanne d'antan, Le Grand Meaulnes est un classique que je vous recommande de lire !



Suzy Bess.

 

4 commentaires:

  1. J'ai lu ce roman l'année dernière, et il m'avait assez plu. Il y a certes des longueurs, mais je garde le souvenir de passages très poétiques, teintés d'une douce torpeur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je vois ce dont tu parles. Il est bien dommage que l'auteur nous ait quitté si tôt...

      Supprimer
  2. Je n'ai jamais entendu parler de ce roman jusqu'à aujourd'hui ! Je le lirais peut-être à l'occasion.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un classique qui n'est pas souvent évoqué, mais à découvrir !

      Supprimer