lundi 11 juillet 2016

Antoine et Cléopâtre

 
Antoine et Cléopâtre
Auteur: William Shakespeare
Editeur: Le Monde
Traduit par: François-Victor Hugo
Nombre de pages: 247
 
Résumé
 
Première des œuvres réunies par François-Victor Hugo sous la division thématique "Les Amants Tragiques", Antoine et Cléopâtre met en scène deux personnages exceptionnels qui, pris dans la quête éperdue d'un bonheur impossible, meurent de préférer l'amour au pouvoir. Epopée historique, il s'agit de l'avant-dernière tragédie écrite par Shakespeare. Riche en images et en allusions mythologiques, la poésie du texte, aussi savante qu'émouvante, y touche au sublime.
 
Mon Avis
 
Fresque passionnante, Antoine et Cléopâtre ne m'a pourtant pas autant plu que je ne le pensais.
 
Marc-Antoine est l'un des trois triumvirs de Rome; à ses côtés: Lépide et Octave César. Amouraché de Cléopâtre avec laquelle il entretient une liaison, il va, pour elle, engendrer maints conflits qui causeront leur perte.
 
Suivant de très près le récit de Plutarque, Shakespeare dépeint une Antiquité majestueuse faite de décors grandioses. Si l'environnement m'a éblouie, autant que les campagnes offensives des uns envers les autres, j'ai trouvé que les dialogues de la première moitié de la pièce traînaient un peu en longueurs quand la seconde moitié avait un rythme soutenu qui me plaisait beaucoup plus.
Le récit nous dévoile un triumvirat en conflit et, pendant que Lépide tente d'apaiser les tensions, Marc-Antoine et Octave César se détestent ouvertement. Si Antoine semble un pantin aux mains de la reine d'Egypte, voyageant sans arrêt mais revenant toujours vers son "serpent du Nil", comme il l'appelle, son amour pour Cléopâtre est profond et intense. Cette dernière est un personnage fabuleux: son tempérament peut être tant douceur que colère virulente, l'un succédant l'autre à quelques secondes près. Elle manipule docilement tout en étant très attachée aux personnes qui l'entourent. L'intelligence transpire de cette femme autant que l'amour qu'elle porte à son amant.
 
La liaison tumultueuse et passionnée qui conduit ces deux personnes à la malheureuse fin qui nous est contée est intéressante à découvrir, cependant je n'ai pas été totalement charmée.
 
 
 
Citation:
 
* Scarus - Nous avons perdu en baisers des royaumes et des provinces.
 
 
 
Suzy B.
 


6 commentaires:

  1. Je suis toujours aussi fan de tes chroniques qui donne envie même quand tu n'es pas totalement charmée ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha ha ! Merci ! ;) C'est une histoire à découvrir, sur laquelle il faut se faire sa propre opinion je pense. :)

      Supprimer
  2. Je te dirais ce que j'en pense quand je l'aurais lu !

    RépondreSupprimer
  3. Je suis impressionnée, tu es motivée pour lire ces classiques :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en ai 35 en tout (en comptant l'essai de Victor Hugo sur l'artiste), donc ceux que j'ai déjà lus ! Alors il faut que je baisse ça un peu de ma PAL ! ;)

      Supprimer