jeudi 9 juin 2016

CHERUB, Mission 02

CHERUB
Mission 02: Trafic
Auteur: Robert Muchamore
Editeur: Casterman
Traduit de l'anglais par: Antoine Pinchot
Nombre de pages: 338
Quatrième de Couverture
Pour sa seconde mission, l'agent James Adams reçoit l'ordre de pénétrer au cœur du gang du plus puissant trafiquant de drogue du Royaume-Uni. Son objectif: réunir les preuves nécessaires pour envoyer ce dangereux criminel derrière les barreaux. Une opération à haut risque...
CHERUB est un département ultrasecret des services de renseignement britanniques compsé d'agents âgés de 10 à 17 ans.
Pour raison d'Etat, ces agents n'existent pas.
Mon Avis
Le second tome de la série nous plonge dans une mission dangereuse pour les agents y prenant part.
Tandis que sa sœur Lauren s'apprête à vivre à son tour 100 jours en enfer, James embarque pour Thornton, ville de la banlieue de Luton dans le Bedforshire. Il intègre avec cinq autres agents (dont un couple d'agents adultes) - Kyle, Kerry, Nicole, Ewart et Zara - une maison miteuse dans un quartier misérable de la ville. En entrant au collège, les quatre ados-agents doivent chacun se lier d'amitié avec un enfant de Keith Moore, trafiquant de drogue à l'empire colossal qui échappe à la justice depuis bien trop de temps faute de preuves directes pouvant l'inculper. La tâche va se révéler aisée pour les Uns, ardue pour les autres, le tout dans une ambiance plutôt détendue malgré le fait que les jeunes agents seront sans cesse soumis à la tentation de tester la drogue qui les environne.
Un second volet tout en action, j'apprécie toujours autant cette série.
La plume de Muchamore s'accorde encore parfaitement à l'univers qu'il a créé, le rendu est efficace. Le stress pour les personnages m'a gagnée à mesure que les pages défilaient. L'auteur construit avec précision des seconds rôles intéressants à qui on s'attache sans le vouloir; Keith Moore étant le plus réussi avec ses airs de bon père de famille cachant un trafiquant qui paraît désinvolte mais est méticuleux, on comprend le ressenti de James à son propos.
A nouveau, une réalisation réussie !
Citation:
* - Doit-on cesser de combattre un fléau parce que la tâche est difficile ? Si l'on suit cette logique, il faudrait fermer les hôpitaux et mettre les médecins à la retraite, puisque tout le monde finit par mourir un jour ou l'autre.
Mon avis sur:
Suzy B.


6 commentaires:

  1. Toujours pas lu le premier tome... Je recommence seulement La Tour Sombre là !^^

    RépondreSupprimer
  2. Les Livres en Folies17 juin 2016 à 08:04

    J'ai le 1 et le 2 dans un même volume, je devrais penser à les lire ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, je ne savais pas qu'il existait une édition réunissant les deux premiers tomes. Je te le conseille, c'est un univers très sympa !

      Supprimer