mercredi 4 mai 2016

Le Fou et l'Assassin

 
Le Fou et l'Assassin, Tome 1
Auteure: Robin Hobb
Editeur: J'ai Lu
Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par: Arnaud Mousnier-Lompré
Nombre de pages: 414
 
Quatrième de Couverture
 
Entouré de sa famille, Tom Blaireau coule des jours et des années paisibles en son manoir de Flétribois. Mais derrière cette façade respectable se cache un passé trouble et violent, car Tom n'est autre que FitzChevalerie, bâtard de la lignée des Loinvoyant et jadis assassin royal. Un soir d'hiver, un messager se présente à lui avant de disparaître dans des circonstances sanglantes. Quel était le message ? Qui en était l'expéditeur ? Autant de questions sans réponses, autant de vestiges de son passé brutal qui menacent la paix chèrement gagnée...
 
Mon Avis
 
Robin Hobb est une auteure que j'apprécie énormément; j'adore sa plume et les univers qu'elle crée. Aussi n'ai-je pas été déçue par le premier tome de sa nouvelle série: Le Fou et l'Assassin.
 
Suite directe de sa saga L'Assassin Royal (que je vous conseille de lire avant ce roman pour comprendre les détails mentionnés et le passé des personnages, bien que l'auteure explique clairement les faits afin de ne pas perdre ses lecteurs), Le Fou et l'Assassin nous conte la vie de FitzChevalerie Loinvoyant, alias le dotaire Tom Blaireau. Retiré à Flétrybois en compagnie de sa femme Molly et de leurs enfants, nous suivons leurs vies et les évènements qui les ponctuent au long de plusieurs années.
 
Que dire sans trop en révéler... si ce n'est que j'ai été surprise que la péripétie dont fait mention le résumé (le messager se présentant à la famille lors d'une fête de l'hiver et disparaissant mystérieusement le même soir) n'est, curieusement, pas l'intrigue principale du récit. Au début, j'ai trouvé cela un peu dommage car ça m'a laissé un goût d'inachevé, mais finalement je comprend cette manière de faire: ce n'est que le premier tome d'une saga qui va en compter bon nombre, il est évident et normal que l'auteure nous taise pour le moment certains faits pour nous éclaircir par la suite. Quant au Fou du titre, il brille surtout par son absence; notre héros principal n'a pas reçu de ses nouvelles depuis une quinzaine d'années mais pense souvent à lui et le mentionne fréquemment. Et, encore une fois, je pense que des révélations seront faites de tomes en tomes.
 
Au cours du récit, l'histoire prend plusieurs tournures différentes, à chaque fois intéressantes. On m'a emmené là où je ne pensai pas aller, je me suis posé des questions, me suis attachée à certaines personnes... Il se passe de nombreuses choses et je ne me suis pas ennuyée un instant ! J'ai donc hâte de lire la suite et voir l'évolution de certains personnages en même temps que la progression de certaines relations.
 
Entre tensions, amours, espoir de tranquillité et évènements imprévus, Robin Hobb nous embarque dans son univers avec brio !
 
 
 
Citations:
 
* Le temps est un professeur cruel qui donne des leçons que nous apprenons beaucoup trop tard pour en avoir l'utilité.
 
* Un secret n'en est un qu'à condition de ne pas le partager. Une seule personne dans la confidence, et ce n'est plus un secret.

4 commentaires:

  1. Bon... Faut vraiment que je commence cette saga :)
    Ta chronique m'a donné envie de me jeter dessus ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "L'Assassin Royal" a l'air génial. :)

      Supprimer
  2. Je me souviens du Fou de L'assassin royale. Qu'il faut définitivement que je relise^^.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, comme ça je pourrai lire ton avis ! ;)

      Supprimer