dimanche 27 mars 2016

Forget Tomorrow

 
Forget Tomorrow
Auteure: Pintip Dunn
Editeur: Lumen
Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par: Diane Durocher
Nombre de pages: 435
 
Quatrième de Couverture

Comment changer son destin, s'il est déjà écrit ?

Imaginez un monde où votre avenir a déjà été fixé... par votre futur moi !
Callie vient d'avoir dix-sept ans et, comme tous ses camarades de classe, attend avec impatience le précieux "souvenir", envoyé par son moi futur, qui l'aidera à se glisser dans la peau de la femme qu'elle est destinée à devenir. Athlète de haut niveau... Scientifique de renom... Politique de premier plan... Ou, dans le cas de Callie, tueuse.
Car dans son rêve, elle se voit assassiner Jessa, sa jeune sœur adorée... qu'elle passe pourtant ses journées à protéger des autorités, car l'enfant a le pouvoir caché de prédire l'avenir proche ! Avant même de comprendre ce qui lui arrive, Callie est arrêtée et internée dans les Limbes - une prison réservée à tous ceux qui sont destinés à enfreindre la loi. Avec l'aide inattendue de Logan, un vieil ami qui a cessé, cinq ans auparavant, de lui parler du jour au lendemain, elle va tenter de déclencher une série d'évènements capables d'altérer son destin.
Lorsque l'avenir semble tout tracé, le combat est-il perdu d'avance ? Dans la veine de Minority Report, Forget Tomorrow est le premier tome d'une dystopie haletante, dont l'héroïne va devoir trouver un moyen infaillible de protéger sa sœur de la plus grande des menaces: elle-même...
 
Mon Avis
 
J'ai beaucoup aimé cette lecture aux accents quelques fois complexes qui me laissent avec une flopée de questions existentielles.
 
Callie vit à une époque ou chaque personne reçoit, le jour de ses dix-sept ans, un souvenir venu du futur. Lorsque Callie se voit en train de tuer Jessa, sa petite sœur et être qu'elle aime le plus au monde, elle va tout faire pour contrer le Destin. Aidée par William, un jeune employé touché par sa douleur, Logan, son ancien ami d'enfance auquel elle n'a jamais cessé de penser, et - bien malgré eux - le Réseau, un organisme caché allant à l'encontre des directives de l'agence régnant sur Eden City, Callie va tenter de comprendre son geste futur en vivant avec la culpabilité d'un acte qu'elle n'a pas commis. Entre fuite, tentative de reconstruction et incompréhension de ce qu'elle vit et ressent, l'héroïne nous fait découvrir un futur étrange et un monde où le régime politique, proche de la dictature, promet une suite très intéressante.
 
La plume de l'auteure est entraînante, ses descriptions magnifiques, je déplore seulement - et légèrement - un côté parfois immature chez Callie qui se produit rarement mais qui m'a un peu dérangée lorsqu'il avait lieu. Mais ça n'a pas d'importance, le rendu final est vraiment bien ! Le lecteur est tenu en haleine jusqu'au bout. La question du voyage dans le temps et du moyen d'accession et/ou d'envoi du souvenir futur m'intrigue énormément (d'où la flopée de questions existentielles dont je parlais au début). J'attend donc avec hâte et curiosité la suite !
 
 
 
Citations:
 
* L'espoir, même irrationnel, est une force. Quand la bataille semble perdue d'avance, c'est ce qui nous permet de ne pas baisser les bras.
 
* C'est comme si nous tenions là l'essence même de nos deux êtres.
 
* En bâtissant un monde sur des visions du futur, nous avons renoncé à nos rêves. Perdu la passion, aussi, celle qui brûle au fond des âmes, entretenue par les désirs et l'infinité des possibles.
 
* Comment se fait-il que je désespère, alors que j'ignore ce que j'ai perdu ?
 
 
 
Suzy B.
 


4 commentaires:

  1. Je sens venir l'adaptation au ciné^^. Ca me fait penser à Minority Report un peu, même si l'univers semble plus étendu. Trés tentant en tout cas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une probabilité, mais je ne sais pas si je serai enchantée par une adaptation. Ca ressemble un peu a Divergente, il risque d'y avoir un peu de déjà vu... Le résumé mentionne justement Minority Report, mais je l'ai trouvé moins centré sur la complexité des visions du futur... enfin, c'est pas le même univers.

      Supprimer
  2. Je compte le lire pour un club de lecture, en fin de semaine :p J'ai hâte car j'entends des avis divergents ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai lu dans le cadre du Club des Hiboux de Saefiel ! Je l'ai lu un peu en avance car je ne savais pas combien de temps je mettrai à le terminer. :) Je suis curieuse de lire ton avis.

      Supprimer