lundi 29 février 2016

Partie Fine

 
Partie Fine
Auteure: Selen Itoka
Editeur: J'ai Lu
Nombre de pages: 315
 
Quatrième de Couverture
 
Et si un dîner pouvait tout changer ?
 
Dix camarades de lycée qui se sont perdus de vue. Dix adultes qui se retrouvent quinze ans plus tard, le temps d'une soirée. Ils pensaient ne partager qu'un repas, mais l'un d'entre eux leur propose un jeu... très particulier.

Bienvenue dans un huis clos sensuel où les frontières les plus intimes vont se brouiller, où les secrets les mieux gardés vont sortir au grand jour, où la séduction, la jalousie et la manipulation seront autant d'armes pour gagner cette partie et dévoiler les véritables intentions du maître du jeu...

Originaire de la région lyonnaise, Selen Itoka signe ici le début d'une carrière dans l'écriture. Ce premier roman fut lauréat du concours WeLoveWords.

Mon Avis

Etrange, particulier, ce roman érotique nous emmène à la rencontre de dix personnalités plus différentes les unes des autres qui, au cours d'une soirée, vont se redécouvrir.

Invités par Marc, Chloé, Bérengère, Jérémie, Thomas, Kristina, Djamel, Etienne, Fabienne et Claire se retrouvent autour d'un repas qui va rapidement évoluer, à la demande du premier, vers un jeu inattendu. La récompense à la clé - une rondelette somme d'argent - va pousser la plupart des convives à accepter sur-le-champ de tenter l'expérience. Mais les motivations se révèlent bien souvent plus profondes et tous vont sortir de ce jeu sexuel changés ou, du moins, conscients de la personne qui se cache au fond d'eux-mêmes. Quant au but de l'organisation de ces rencontres charnelles, il reste mystérieux jusqu'au bout.

Contactée par l'auteure me proposant de découvrir son roman, je suis heureuse d'avoir acceptée la proposition. Car, même si le langage parfois cru m'a un peu gênée, j'ai rapidement compris qu'il faisait partie intégrante du caractère de certains personnages et était donc nécessaire dans le récit. Au delà de ça, j'ai tout de suite appréciée la plume de Selen Itoka, concise, descriptive et charmeuse, et ai vite compris où elle voulait mener ses personnages - j'ai suivi l'évolution de leurs caractères avec intérêt. Les scènes sont tantôt captivantes, tantôt déstabilisantes; il y a peu d'amour mais du bon sens au cours de ces nombreuses scènes de sexualité sous toutes ses formes.

Divisé en plusieurs parties, elles-mêmes emplies de nombreux paragraphes, ce récit se lit très vite. Cet ouvrage destiné à un public averti est, ma foi, bien sympathique !



Citations:
 
* Un psychologue de comptoir trouverait intéressant que je sois devenu traducteur. A défaut de pouvoir interpréter ce que je ressens, j'interprète les autres.
 
* Dans le regard d'Etienne, on peut lire l'angoisse mêlée de désir... l'angoisse du désir, le désir de l'angoisse.
 
* Nous sommes un, je suis tous, nous sommes vivants.
 
* Il ne s'agit pas d'amour entre nous. Simplement d'une complicité et c'est presque tout aussi important.
 
 
 
Suzy B.
 


8 commentaires:

  1. Trés trés trés tentant. Et pas que pour la couverture^^. Ca me semble assez mystérieux mais ça me donne vraiment envie. Je le met dan ma wishlist.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie que cela te tente ! J'espère que tu aimeras, quand tu le liras. :)

      Supprimer
  2. C'est la seconde chronique que je lis sur ce livre et j'ai envie de lui "donner une chance" moi qui ne lis pas ce style plus que cela. Je trouve que le sujet est mystérieux et tentant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est à tenter. Moi-même je ne lis pas beaucoup ce genre de romans et j'ai apprécié. :)

      Supprimer
  3. ça m'a l'air plutôt intéressant =) Je me le note pour plus tard merci :D

    RépondreSupprimer
  4. Deuxième avis positif que je lis, autant dire que c'est de plus en plus intrigant et que ça me fait terriblement envie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé hé, laisse-toi tenter dans ce cas. ;)

      Supprimer