samedi 7 novembre 2015

Les Quinze Premières Vies d'Harry August

 
 
Les Quinze Premières Vies d'Harry August
Auteure: Claire North
Editeur: Milady
Traduit de l'anglais (Grande-Bretagne) par: Isabelle Troin
Nombre de pages: 570
 
 
Merci David de m'avoir permis de découvrir ce livre. :)
 

 
Quatrième de Couverture
 
Découvrez le roman phénomène qui a bouleversé des millions de lecteurs dans le monde.
Harry August se trouve sur son lit de mort. Une fois de plus. Chaque fois qu'il décède, il naît de nouveau, au lieu et à la date exacts auxquels il est venu au monde la première fois, possédant tous les souvenirs des vies qu'il a déjà vécues. Au crépuscule de sa onzième vie, une petite fille apparaît à son chevet. " J'ai bien failli vous rater, Docteur August, dit-elle. Je dois vous transmettre un message, passé d'enfant à adulte, d'enfant à adulte, remontant de génération en génération depuis un millénaire dans le futur. Le voici: la fin du monde approche, et nous ne pouvons pas l'empêcher. A vous de jouer."
 
Mon Avis
 
Ce roman, d'une intelligence remarquable, est passionnant.
 
Harry August - narrateur de ce récit - raconte de chapitres en chapitres ses différentes vies. "Ses", car - comme le révèle assez bien le résumé - cet homme est un ouroborien (dérivé du mot ouroboros désignant le serpent qui se mord la queue), c'est-à-dire un homme qui, lorsqu'il meurt, renaît au même endroit et à la même date que lors de sa première naissance. En plus de cette particularité exceptionnelle, il découvre qu'il est mnémonique, mot qui définit la faculté de se souvenir d'absolument TOUT. Heureusement, il va découvrir qu'il n'est pas seul, qu'il existe le Cercle Cronus prêt à s'occuper et prendre soin de lui, et/ou l'aider, selon les circonstances.
Il va donc vivre plusieurs vies, plusieurs siècles, mais souvent rongé par des questions existentielles, se demandant toujours qu'elle serait la meilleure chose à faire: laisser le court du temps évoluer à sa manière, ne rien changer des évènements même s'il en connaît l'issue, ou au contraire, agir, sauver des vies, au risque de modifier le futur de manière irréversible et sans connaître les conséquences qu'auront ces actes ? Et puis arrive Vincent Rankis, qui va lier une profonde amitié avec Harry mais déteste le Cercle Cronus et leur inaction. Deux esprits brillants, deux âmes ouroboriennes, deux mnémoniques, hantés par la volonté de bien faire les choses. Volonté qui va se transformer, petit à petit, en véritable quête du pourquoi et du comment.
 
J'ai été surprise, en lisant ce roman, de voir qu'au début il n'a pas vraiment d'autre but (de véritable but si je puis dire) que de raconter la vie de Harry et de sa manière d'appréhender l'univers et les évènements qui lui arrivent. Le vrai but, celui indiqué dans le résumé, "La fin du monde approche [...]. A vous de jouer." arrive finalement assez tardivement. En fait, j'ai clairement remarqué deux parties différentes dans ce livre, mais ce n'est pas gênant, c'est même nécessaire ! La complexité de cette histoire a besoin de bonnes bases, et le temps est vraiment important pour nous faire comprendre tout ce qui se passe. Quant à l'action de fin de récit, elle nous implique davantage dans cette histoire incroyable.
 
Voguant, donc, de vies en vies aux côtés de Harry, on emmagasine une flopée d'informations qu'il n'est pas toujours évident de gérer mais qui, curieusement, s'accrochent à nous. Là où c'est vraiment intéressant, c'est qu'on se pose beaucoup de questions mais que Claire North (Catherine Webb dans la vraie vie) y répond systématiquement. Elle n'omet aucun détail, ne laisse aucune possibilité d'effondrement à son histoire qui, avouons-le, aurait mille fois pu être casse-gueule. Non, l'auteure a vraiment tout calculé, c'est percutant !
 
J'ai beaucoup apprécié les personnages, aussi bien principaux que secondaires, ils ont tous quelque chose à dire, ils ont tous une importance, ils sont tous intéressants. L'amitié entre Harry et Vincent Rankis est étrange mais belle, leurs discours sont exaltants, leurs conflits: malheureux. Les intentions de Vincent vont très vite évoluer et le dilemme de Harry est vraiment intéressant à lire, quel chemin va-t-il prendre ? La fin, quant à elle, est... Oh, je ne trouve pas les mots ! J'ai été tellement partagée par cette fin. On comprend la nécessité de faire ce qu'il faut faire, mais on sent un vrai changement d'opinion de l'un des personnages... C'est terrible.
 
Entre effet papillon, théorie des quanta (sujet qui m'a toujours intéressé et également abordé dans Moi&Moi, Vice Versa, quoique de manière bieeeen plus légère), bouleversements passés, présents, et futurs, on est embarqué dans un récit fait de péripéties toutes plus incroyables les unes que les autres.
 
Je le répète: ce roman est vraiment intelligent; je vais me pencher sur l'auteure aux plusieurs pseudonymes car je suis curieuse de lire ses autres œuvres. C'est brillant, différent et destiné à des lecteurs avertis: cette écriture que j'ai adorée n'est pas adaptée à tous, la complexité en fait un roman lourd. Mais quel plaisir de le lire, vraiment !
 
 
 
 
 
 
 
Citations:
 
* Malgré son absence de direction claire, ma première vie avait été empreinte d'une sorte de bonheur, si du moins l'on peut considérer l'ignorance comme de l'innocence et la solitude comme une absence d'implication.
 
* - Il n'est pas de plus grande solitude que celle qu'un homme peut éprouver au sein d'une foule. Il peut bien hocher la tête, sourire et dire ce qu'on attend de lui: en faisant semblant, il éloigne encore davantage son âme de la fraternité des hommes.
 
* [...] même si la porte est fermée pour le moment, il existe un gouffre noir et béant au fond de mon âme, un abîme sans nom.
 
* Le temps n'est pas synonyme de sagesse, et la sagesse n'est pas synonyme d'intelligence.
 
* Le temps était quelque chose de simple, et il l'est encore. Nous pouvons le diviser facilement, le mesurer, nous en servir pour organiser nos repas et trinquer à son passage. Nous pouvons le déployer mathématiquement, l'utiliser pour exprimer des idées sur l'univers observable, et pourtant, lorsqu'il s'agit de l'expliquer à un enfant avec un vocabulaire classique, nous échouons. Pour l'essentiel, ce que nous savons faire de mieux avec le temps, c'est le perdre.
 
 
 
Suzy.
 


18 commentaires:

  1. Tu ne peux même pas imaginer à quel point je suis contente que tu aimes ce roman.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis vraiment ravie que ça te plaise ! Comment ne pas aimer, en même temps. Quoique, j'ai lu des avis négatifs mais cela venait de personnes ayant trouvée cette lecture fastidieuse... C'est normal quand on n'est pas habitué. Ce qui n'est pas notre cas, n'est-ce pas ?! ;)

      Supprimer
  2. Je l'avais lu peu avant sa sortie et ça avait été un coup de cœur pour moi aussi !!
    Au début j'étais un peu perdue, je ne voyais pas trop où l'auteure nous emmenait, et c'est au fur et à mesure que l'histoire avançait que je me rendais compte du boulot dans la construction de ce roman, c'est vraiment bien joué :)

    Je pense qu'avec la complexité de l'histoire, on l'apprécie d'autant plus avec le recul ^^'.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est exactement ça !
      Tu as parfaitement résumé mon ressenti !
      On se pose pas mal de question au début, j'ai vraiment cherché le but, et il est venu de lui-même.
      Merci pour ton commentaire. ;)

      Supprimer
  3. Hello! Je suis très intriguée par ce roman! Je le note! Merci :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut !
      Oui, je te conseille de le lire (même si ce n'est pas une romance), il en vaut vraiment le coup ! ;)

      Supprimer
  4. Et bien, quelle chronique ! Le côté compliqué m'effraie un peu mais tu le vends super bien, je pense que je pourrais beaucoup aimer ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. ;)
      C'est vrai qu'il ne faut pas être effrayé par la complexité car c'est l'item de ce livre. Mais en prenant ton temps je pense que tu pourrais apprécier. ;)

      Supprimer
  5. C'est complexe comme un film de Christopher Nolan. C'est à dire complexe dans l'idée mais suffisamment didactique au début pour que l'on se laisse prendre au jeu sans être perdu, et qu'on comprenne les règles qui régissent le roman.

    Une immense surprise pour moi qui n'avait même pas lu le résumé avant de le commencer. Et je compte aussi m'intéresser aux autres livres de l'auteure.

    Content que ça t'aies plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, c'est absolument ça. Donc on pourrait dire comme accroche: "Vous aimez les films de Christopher Nolan ? Vous adorerez ce roman !"

      Oh, tu n'avais pas lu le résumé ? J'essaie toujours de les lire, moi, sauf s'il n'y en a pas et que je suis contrainte à me lancer dans l'inconnu... ^^

      Oui, si l'écriture de ses autres œuvres est semblable à ce roman, ce doit être vraiment sympa ! Il y a déjà Touch qui me donne trèèès envie et La Guerre des Rêves a l'air féérique. ;)

      Supprimer
  6. Il me fait envie ! Et je n'en avais jamais entendu parler malgré son succès ! Comme quoi, on peut toujours passer à côté de quelque chose !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu n'es pas la première qui n'en a pas entendu parler ! Ca m'étonne parce qu'il fait quand même parler de lui, mais son succès n'est peut-être pas à son apogée... ;)
      Oh oui, c'est malheureux mais on passe à côté de nombreuses merveilles ! Il y a tant de livres, c'est logique qu'on en rate. ^^

      Supprimer
  7. je ne connaissais pas du tout mais maintenant JE LE VEUX JE LE VEUX JE LE VEUX !!!!! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hin hin hin... Contente de te l'avoir fait découvrir ! ;)
      Commande-le pour Noël !

      Supprimer
  8. Je ne connaissais pas du tout mais le résumé m'intrigue énormément!Et ton avis me donne vraiment envie de le lire, merci pour la découverte ^^ je le rajoute à ma wish-list :3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien, vous êtes apparemment nombreux(ses) à ne pas le connaître, ça m'étonne ! Ravie de te l'avoir fait découvrir, c'est vraiment un sacré roman ! J'espère que tu l'apprécieras quand tu le liras.

      Supprimer
  9. Je ne connaissais pas donc merci pour la découverte !
    Je vais le noter !

    RépondreSupprimer