samedi 28 novembre 2015

La Mer Infinie

 
 
La 5e Vague, Tome 2:
La Mer Infinie
Auteur: Rick Yancey
Editeur: Editions France Loisirs
Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par: Francine Deroyon
Nombre de pages: 405
 
Quatrième de Couverture
 
Comment débarrasser la Terre de ses sept milliards d'habitants ?
Retirez aux Hommes leur Humanité.
 
Cassie Sullivan et ses compagnons ont survécu aux quatre premières vagues destructrices lancées par les Autres. Maintenant que l'espèce humaine a été presque entièrement exterminée et que la 5e Vague déferle sur la planète, le groupe se trouve face à un choix: se préparer à affronter l'hiver en espérant le retour rapide d'Evan Walker, ou se mettre en quête d'éventuels survivants avant que l'ennemi ne referme sur eux son impitoyable piège.
Personne ne peut prédire à quels abîmes de cruauté les Autres sont prêts à s'abaisser, ni à quelles hauteurs l'humanité saura se hisser. La bataille finale ne fait que commencer...
 
Ils connaissent notre manière de penser.
Ils savent comment nous exterminer.
Ils nous ont enlevé toute raison de vivre.
Ils viennent maintenant nous arracher ce pour quoi nous sommes prêts à mourir.
 
Mon Avis
 
J'avais adoré La 5e Vague, premier tome de cette trilogie, je suis scotchée par ce second volet. Et pourtant, c'était mal engagé... J'avoue avoir été déroutée par le début, j'ai eu un peu de mal à me replonger dans cet univers (voilà pourquoi je préfère lire les sagas d'un seul coup !) et a replacer les personnages. Et puis l'indécision règne et il y a conflit entre ces personnages qui se demandent s'ils doivent ou non prendre des risques.

On retrouve le groupe où on les a laissés à la fin de La 5e Vague, prostrés dans un hôtel délabré, pansant leurs blessures en attendant le retour d'Evan Walker, le Silencieux amoureux de Cassie. L'espoir de son retour s'amenuise au fil des heures, des jours, et le groupe se scinde: Ringer part à la recherche d'un meilleur abri, bientôt suivie d'une seconde personne. Mais les Autres ne sont jamais loin et la jeune femme est emmenée, prisonnière. On est mis face à la cruauté, face au dédain dont sont capables ces êtres qui enflamment notre incompréhension de par leurs actes atroces - il faut dire que, dès le début, on apprend qu'ils utilisent des enfants-kamikazes, ça a une résonnance particulière en ces temps troublés et, forcément, c'en est désemparant, on cherche à savoir quelle raison exacte ils ont trouvés pour expliquer cette barbarie.
 
J'ai été étonnée que ce soit Ringer, dans ce second tome, qui ait une place prépondérante. Cassie apparaît (on suit toujours les évènements grâce à la perception de plusieurs personnes) mais n'est plus LA narratrice centrale et laisse la belle place à la tireuse. Donc on découvre Ringer - cette fille sérieuse, distante, réservée, froide - plus en profondeur: son histoire, sa manière de voir les choses, et surtout son combat. Et bien que j'ai été réticente, dans les premières lignes, à la lire (je n'arrivais pas vraiment à la comprendre), c'est finalement ce qu'il fallait. Je me suis attachée à elle sans m'en rendre compte. De plus, je ne suis pas mécontente que le groupe et Cassie soient mis un peu en retrait: le comportement que Sam adopte envers sa sœur (il fait un transfert sur Ben et dénigre ouvertement Cassie, sans chercher à comprendre quoi que ce soit) ne m'a pas plus, cela n'est ni adapté au contexte, ni important pour le déroulement de l'histoire.
Le plus troublant, dans ce volet, déroutant aussi, c'est la complexité qui s'installe et cette quantité énorme de questions que l'on se pose. Alors qu'en lisant La 5e Vague je suivais le récit sans me demander quel était le but réel des Autres et qui ils étaient vraiment, c'est ici le sujet principal du livre. Les questions !
Et Vosch qui insiste, s'acharne, qui veut à tout prix que Ringer devine les bonnes réponses !
 
Mais ce qui fait la puissance de La Mer Infinie, c'est surtout son dénouement. J'ai été ahurie par l'inconcevable. Et je ressens donc la frustration de ne pouvoir découvrir la suite immédiatement (la sortie de The Last Star - La Dernière Etoile, en français - étant prévue pour Mai 2016 pour la VO).
 
A noter également que le livre-objet est tout simplement sublime avec ces quelques pages noires (j'adore l'idée) et sa magnifique couverture qui nous porte tout de suite dans une atmosphère différente.
 
Ce n'est pas un coup de cœur, à cause de tous ces questionnements tout au long du récit qui m'ont presque perdue, mais on n'en est pas loin (pas loin du tout !) grâce à ce final époustouflant qui promet une suite mémorable (et, enfin, je l'espère, la réponse du "Pourquoi ?") !
 
 
 
Citations:
 
* Se languir de ce que nous avons perdu est aussi inutile que d'espérer ce qu'on ne pourra jamais avoir. Ce ne sont que deux impasses qui mènent au désespoir.
 
* C'était simple. C'était complexe. C'était à la fois brutal et élégant. C'était une danse, une guerre. C'était un univers limité et éternel. C'était la vie.
 
* Chaque seconde qui passe signifie que j'ai survécu à cette seconde et m'offre l'incroyable probabilité de survivre à la suivante.
 
* Il n'y a pas que les résistants ou ceux dotés d'un cœur de pierre qui ont survécu à l'éradication de la race humaine. Un grand nombre d'enfoirés sadiques s'en sont sortis, eux aussi. C'est comme ça dans toutes les catastrophes humaines. Le connard est une race quasiment indestructible.
 
* Il y a les choses que nous disons à propos de la vérité, et les choses que la vérité nous dit à propos de nous-mêmes.
 
 
 
Suzy B.
 


13 commentaires:

  1. Je n'ai pas lu le premier et la bande annonce du film m'a moyennement emballé mais tu m'as donné envie de les lire. Je vais les ajouter à ma wishlist pour quand j'aurais le temps^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La bande-annonce ne m'a pas emballée non plus, rassure-toi. ;)

      Supprimer
  2. Cela me fait penser à "je suis une légende" (bon ok le type était seul ;) )... J'aime beaucoup ta chronique... Je ne suis pas adepte de ce genre de lecture (en général, je préfère les regarder en film) mais là tu m'as convaincu! Je le note! Merci :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas lu le livre "Je suis une légende" mais le film m'a plu à un point ! Pour "La 5e Vague", je suis très dubitative quand à son adaptation, comme le laisse entendre David au-dessus, sa bande-annonce n'est pas top. J'ai très peur d'être déçue par cette sortie ciné donc si tu veux découvrir l'univers, je te conseille vraiment les livres. ;)

      Supprimer
  3. je l'ai trouvé beaucoup moins fort que le premier !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui ? Moi j'ai vraiment trouvé que c'est le dénouement qui fait tout, finalement. Mais les deux tomes sont très différents l'un de l'autre.

      Supprimer
  4. J'aime toujours beaucoup lire tes chroniques complètes !
    Je n'ai pas lu le premier tome mais j'en avais déjà envie, je pense que je vais bientôt me laisser tenter par ces deux livres du coup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Voilà quelqu'un qui n'a pas peur de lire ce genre de pavé que je ponds parfois... ^^
      Oui, c'est une saga à découvrir je pense.

      Supprimer
  5. Je ne connais pas du tout cette série! J'ai beaucoup aimé ton avis! Je met le premier tome de suite dans ma wishlist avant noël. Merci :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca m'étonne que tu ne connaisses pas ! J'espère que tu le recevras pour Noël alors ! ;)

      Supprimer
  6. je vais emprunter le premier, on verra pour celui-là !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il faut vraiment voir si tu accroches à l'univers ou pas. :)

      Supprimer
  7. Je préfère attendre la sortie du film. C'est mieux pour moi !

    RépondreSupprimer