dimanche 3 mai 2015

Emma

 
 
Emma
Auteure: Jane Austen
Editeur: Le Livre de Poche
Traduit de l'anglais par: Pierre Nordon
Nombre de pages: 512
 
Quatrième de Couverture
 
Publié anonymement en 1816, Emma est l'œuvre la plus aboutie de Jane Austen (1775-1817) et l'un des classiques du roman anglais.
Orpheline de mère, seule auprès d'un père âgé et en mauvaise santé, Emma Woodhouse, à vingt-et-un an, est désormais la maîtresse de maison du domaine de Hartfield. Elle s'est mis en tête de marier Harriet Smith, une jeune fille pauvre qu'elle a prise sous sa protection. Ce faisant, ne s'est-elle pas attribué un rôle trop ambitieux ? Son inexpérience des cœurs et des êtres, ses propres émotions amoureuses, qu'elle ne sait guère interpréter ou traduire, lui vaudront bien des déconvenues et des surprises.
Autour d'Emma, Jane Austen dépeint avec sobriété et humour, et aussi une grande véracité psychologique, le petit monde provincial dans lequel elle a elle-même passé toute sa vie.
 
Mon Avis
 
Emma est l'un de mes romans favoris parmi ceux de Jane Austen. L'on y prend plaisir à découvrir la vie et les pensées bien souvent frivoles de Emma Woodhouse, jolie jeune femme au rang enviable qui n'a ni conscience de sa beauté et de ses atouts, ni conscience de ses nombreuses erreurs de jugement. Lorsque sa gouvernante adorée se marie - fait dont elle se croie à l'origine - la jeune femme se retrouve seule avec un père pour qui elle doit être aux petits soins, et cette solitude lui pèse. C'est alors qu'elle est présentée à Harriet Smith, demoiselle sans grand espoir d'un avenir glorieux dont Emma va faire sa protégée. Souhaitant vivement lui trouver une situation favorable, notre héroïne va tout organiser pour trouver à Harriet un mari respectable. Et quel meilleur prétendant que ce cher Mr Elton, dont les fréquentes visites à Hartfield (et les nombreux compliments qu'il y fait) sont grandement appréciés ? Quant à Emma elle-même, dont les pensées et les espoirs apaisent autant qu'irritent son beau-frère et ami Mr Knightley, elle se laisse doucement tenter par le charme séducteur de Frank Churchill, désormais beau-fils de son ancienne gouvernante...
J'apprécie beaucoup le fait que pendant la majorité du récit l'on soit confrontés à l'erreur humaine. Emma est un personnage attachant et touchant, elle s'ennuie dans la vie et tente par nombre de moyens d'égayer son quotidien. Elle pourrait s'adonner aux arts, à la lecture, aux études, mais elle se lasse rapidement de tout cela et préfère jouer avec les sentiments des gens. Seulement, le plaisir qu'elle prend à s'imaginer de nombreuses choses s'estompe vite lorsqu'elle se rend compte des méfaits que peuvent occasionner un comportement néfaste. Toutes ses actions viennent d'un bon sentiments et c'est vraiment ce qui me touche car elle est simplement humaine.
 
 
 
 
Citation:
 
* Si le malheur n'a pas assez de prise pour nous empêcher de clore nos paupières, celles-ci ne manqueront pas de s'ouvrir le lendemain matin avec une sensation de soulagement et un renouveau d'espérance.
 
 
 
 
Suzy Bess,
Le Toucher Des Pages.

6 commentaires:

  1. Lui j'ai envie de le lire depuis un moment, mais j'ai toujours d'autres livres qui passent dans mes mains avant ^^

    RépondreSupprimer
  2. Je le lirai probablement cet été ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut en profiter, c'est les 200 ans du livre cette année ! ;)

      Supprimer
  3. Depuis que j'ai revu la version avec Jonny Lee Miller, je me suis particulièrement attachée à cette histoire. Ce n'est pas que pour les acteurs !(bon, si, un peu...) mais pas que. J'ai tout particulièrement apprécié le caractère et le personnage de M. Knightley. Premièrement, il faut tout de même avouer que sa déclaration est magnifique ! (j'exagère un tout petit peu) mais quand même, on entend pas tous les jours des gens dire avec autant de justesse et de vérité : "If I loved you less, I might be able to talk about it more" . Tu ne trouves pas ça beau ? De nos jours, ce serait plutôt l'inverse, toujours dans les grands discours à la M. Collins ;)
    J'aime bien ce personnage car il veut en même temps que la vérité ressorte, mais sans pour autant faire de la peine à Emma car on voit bien que lorsqu'il la dispute, il le fait tout de même par amour.
    J'avoue que la version cinématographique joue beaucoup pour mon amour de ce livre. ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore Jonny Lee Miller ! :D
      Les différentes adaptations d'Emma sont vraiment bonnes, j'aime beaucoup.
      Oui, ces déclarations sont belles et me laissent rêveuse. :)

      Supprimer