lundi 20 avril 2015

Une Nouvelle Amie

 
 
Une Nouvelle Amie
Auteure: Ruth Rendell
Editeur: Editions Les Deux Terres
Traduit de l'anglais par: Jean-Paul Gratias
Nombre de pages: 18
 
Quatrième de Couverture
 
Christine a pour habitude de voir Angie, sa meilleure copine, tous les jeudis après-midi. Mais lorsqu'Angie doit partir dans le Nord de l'Angleterre pour s'occuper de sa mère, Christine fait une nouvelle connaissance. Cette nouvelle amie va lui redonner le goût de la vie et de l'aventure. Mais elle lui réserve aussi bien des surprises...
 
Mon Avis
 
Une Nouvelle Amie est un récit qui a récemment inspiré le film du même nom de François Ozon. Je n'ai pas vu le film en question, mais ce récit m'a totalement charmée.
Christine et sa meilleure amie Angie ont leur petite habitude du jeudi: elles se retrouvent chez Angie et passent du temps ensemble à bavarder au sujet de tout et de rien. Mais un jeudi différent arrive, celui où Angie n'a pas eue la possibilité de prévenir Christine qu'elle serait absente. Christine découvre alors le mari de sa meilleure amie transformé... En femme ! Plus étonnée qu'apeurée par cette révélation, Christine en fait sa Nouvelle Amie. Et sa Nouvelle Amie va lui permettre de voir la vie d'une nouvelle façon...
On entre dans cette histoire dans un climat très tranquille, on découvre peu les personnages mais on en sait assez sur eux pour se faire une idée de leur mentalité. La relation ambiguës des deux personnages principaux est intéressante à découvrir mais on ne peut pas en profiter pleinement car le récit est bien trop court.
Le final est impressionnant ! Court, clair, net, précis: il m'a laissée sans voix.
 
Je découvre la plume de Ruth Rendell, réputée pour ses thrillers psychologiques, et j'ai immédiatement accroché à son style. Bien que l'histoire soit brève, elle en reste complexe et c'est intelligemment orchestré.
 
 
Cette nouvelle est disponible en format numérique gratuitement sur tous les sites de ventes de livres numériques (amazon, fnac...)
 
 
 
Le Toucher Des Pages.
 
 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire